Archives par mot-clé : The Classroom

La veillée d’armes

C’est pour chaque mission ATV le même sentiment, la veille du tir. Cette atmosphère étrange des veilles de dates importantes. Petit, c’était la veille de la rentrée des classes, la veille du départ en vacances sur la côte atlantique, la veille de Noël… Je ne sais pas si c’est un goût, une odeur, ou un autre sens qui s’éveille spécifiquement, mais à chaque fois il y a ce mélange de stress et d’excitation qu’il est très difficile de définir. Quelque chose qui se révèle lorsque l’on réalise que ce que l’on a attendu patiemment est enfin là. Le moment singulier où le présent rejoint le futur. L’équivalent sensoriel du passage du mur du son.

Ariane 5, et sa coiffe aux couleurs de la dernière mission ATV. (Credits: ESA–S. Corvaja, 2014)

Cette nuit, à 1h47 (heure en France métropolitaine) Ariane 5 arrachera à la Terre le dernier modèle d’ATV, pour une ultime mission de ravitaillement de la station spatiale internationale (live vidéo à suivre ici). Depuis hier, nous sommes passés en conditions de vol, avec des horaires aménagés pour permettre le travail de nuit. Les bureaux autour du centre de contrôle, d’habitude fourmillant de monde semblent désertés… Et pourtant tout le monde est sur le pont pour couvrir les 24 heures de chaque journée d’opérations. Dans les semaines qui viennent, nous nous croiserons parfois seulement 15 minutes par jour entre collègues, le temps de prendre la relève.

« Si tu travailles de nuit, nous c’est pareil, on va pas se voir souvent 🙁 ! »

Le centre de contrôle avant le lancement (Crédits ESA – C. Beskow 2014)

Tout est prêt au centre de contrôle. Le spectacle peut enfin commencer. Petit plaisir avant de se lancer dans cette campagne, Pascal, Lauriane et moi sommes au Classroom. C’est mon adresse préférée pour manger un hamburger sur Toulouse. Demain matin, Pascal et moi relèverons ensemble l’équipe LEOP, qui effectue les premières opérations sur l’ATV : mise en pression du système de propulsion, déploiement des panneaux solaires entre autres. Nous aurons de notre côté à effectuer les deux premières manœuvres d’élévation de l’orbite et la purge en hélium du système de propulsion.

Cette fois ci donc, la sensation de la veillée d’armes aura un goût. Celui de mon burger. Et j’adore ça.