Winter is coming

Voilà quelques mois maintenant que je suis le développement de The Long Dark, un jeu vidéo issu d’un studio indépendant. Il était en promo sur steam pour les fêtes de fin d’année, à 10€ seulement, et c’est encore le cas jusqu’au 4 janvier ! J’insiste sur ce point car le jeu est actuellement en accès anticipé,  sa sortie finale est prévue pour le printemps et l’éditeur a d’ores et déjà annoncé que son prix augmenterait (déjà 20€, hors soldes steam !) donc j’en profite pour vous en parler un peu ici, car je crois que c’est vraiment la bonne affaire à faire ce week-end.

De la neige, des loups, la nuit et la nature sauvage du Canada. Et vous.

Si The Long Dark m’a enthousiasmé, c’est qu’il renoue avec la tradition du jeu vidéo « punitif ». Je mets ce terme entre guillemets, car on l’utilise de plus en plus pour qualifier certaines mécaniques de jeu, avec un sens fin parfois variable. Par punitif, on entend que le jeu est sans concession : vos erreurs ne seront parfois pas rattrapables, comme dans la vraie vie. Dans The Long Dark, votre unique but est la survie, dans une nature polaire en proie à un cataclysme « magnéto-climatique ». Un truc du genre. Bref, le pourquoi n’est pas très important. Ce qui compte c’est ce que vous déciderez de faire pour survivre. Et votre survie dépendra de vos choix ! Si vous mourrez, vous mourrez, il n’y a pas de sauvegarde. Vous pouvez recommencer depuis le début !

Bon sang ! Un phare ! Viiiiite !
Bon sang ! Un phare ! Viiiiite !

Vous démarrez avec très peu d’équipement, et souvent au milieu de nulle part. Pas de système de boussole/GPS à la GTA V, pas d’heure du jour précise, et une capacité de mouvement et d’inventaire loin d’un dragonborn sous stéroïdes. (Avant de me faire troller, je précise que j’adore ces jeux également, hein !). L’interface elle-même est totalement débarrassée d’indicateurs, de HUD. L’immersion est totale ! Ce qui est intéressant, c’est que dans ce contexte, les notions de survie en nature vous seront d’un grand secours pour définir vos priorités. Tout n’est pas réaliste, bien sûr (notamment le comportement des loups, solitaires et prompts à attaquer dans le jeu), mais la vraisemblance est suffisante pour donner cette impression de liberté que recherchent tous les mordus de mondes ouverts.

Un lever de soleil libérateur
Un lever de soleil libérateur

Le jeu est magnifique, malgré sa 3D très simple. Aubes flamboyantes, crépuscules angoissants et voute étoilée sont des spectacles à part entière. Le lever de soleil et les teintes saumon d’une nature glacée sont d’autant plus appréciables après avoir survécu à une nuit dehors, dans le blizzard au son des hurlements de loup… A jouer avec un système son au poil, donc !

Faire son sac avec soin est crucial. La par exemple, y'a de la place à faire !
Faire son sac avec soin est crucial. La par exemple, y’a de la place à faire !

Pour finir si vous décidez de vous lancer dans cette aventure, voici quelques conseils de survie adaptés à The Long Dark. Votre première priorité : trouver un abri ! Au milieu de la nature, pas facile de se repérer. Guettez les signes d’activité humaine pour trouver un abri. routes, voies ferrées, arbres coupés, etc. Par défaut, cherchez à descendre le lit des rivières et les vallées pour retrouver la civilisation… enfin plutôt ce qu’elle a laissé derrière elle. L’eau est une ressource vitale, gérez votre stock et ne buvez que de l’eau préalablement bouillie ou désinfectée ! Ne vous aventurez dans le blizzard que si c’est votre dernier recours : si vous vous perdez vous mourrez très certainement. Couvrez le plus de distance possible au matin, pour explorer les environs et ramener votre pitance. Tant que vos ressources vous le permettent, revenez dans votre point de chute avant la tombée de la nuit. Profitez des dernières heures du jour pour refaire votre réserve d’eau, réparer votre équipement et faire votre sac en prévision du lendemain. Planifiez le jour de votre départ de votre point de chute avant de venir à bout de toutes vos ressources. Vous ne pourrez pas rester au même endroit éternellement… Et évitez les bêtes sauvages affamées en observant toujours tout autour de vous et en guettant leurs bruits.

Un foyer ! Un élément clé pour cuire vos aliments, faire fondre de la neige et stériliser votre eau potable
Un foyer ! Un élément clé pour cuire vos aliments, faire fondre de la neige et stériliser votre eau potable

Bref, si votre mamie vous a donné 10 euros à Noël, c’est le moment de se faire plaisir intelligemment 🙂 Le jeu est pour l’instant intégralement en anglais, utilisant un style très abordable. Si vous aviez la bonne résolution de vous y mettre, c’est combo ! Bonne année 2016 à toutes et à tous et bonne survie !